La nouvelle année et ses bonnes résolutions, tout un programme ! Il y a ceux qui s’en fichent, ceux qui se laisseraient bien tenter et ceux qui, chaque année, tentent le coup ! Je ne te cache pas que j’ai l’habitude de ne tenir AUCUNE de mes bonnes résolutions mais, cette année, si je veux avancer, si je veux progresser et être plus en phase avec moi-même, je dois prendre de bonnes résolutions. 2019 me voilà !

Mieux m’organiser, planifier et ne plus rien laisser à la spontanéité.

S’il y a bien une chose que j’ai comprise en 1 an c’est qu’un business tel qu’il soit à ses propres règles. En fait, que tu sois salariée ou indépendante, il n’y a pas de place (ou très peu) pour la spontanéité, le bazar, l’errance artistique et la procrastination (le « j’ai pas envie de faire ça aujourd’hui, ça me soûle »)

Ton métier, ton travail ce n’est pas toi. Une activité indépendante, elle doit être gérée : avec des horaires, une organisation, des habitudes bien rodées, productives et efficaces. Il n’y a pas de mystère pour réussir dans ses projets.

Tu vois, avant, je laissais tout ça au hasard. Je bricolais dans mon coin, je suivais, de temps en temps, les tendances ou mon instinct. J’avais des journées productives et d’autres beaucoup moins car, en me levant chaque matin, je ne savais pas toujours ce que j’allais faire ! Grossière erreur ! Il y a un million de choses à faire dans ton activité en ligne et elles sont pour la plupart inutiles et chronophages. Elles sont cools seulement pour t’empêcher de faire ce qui est réellement important pour toi et ton travail. Tu dois t’obliger à faire ces choses moins cool mais qui sont utiles. Et pour cela, tu dois les planifier et t’y tenir ! Chaque article, chaque contenu, chaque post sur les réseaux doit avoir une utilité et non pas juste pour te faire plaisir.

Si tu y travailles seulement quand cela te chante alors tu es mal barrée. Si tu écris des articles quand tu en as envie aussi. Si tu refuses un minimum d’organisation car tu te considères comme une personne avant tout créative et bien tu comprendras très vite que ton business n’est pas une personne créative soumise à ses émotions mais bien un travail qui exige un plan, une vision, des règles et une avancée = un business plan !

Si je ne manage pas ma vie, je dois quand même manager mon business. Il doit savoir où il va et quand est-ce qu’il y va. Il doit avoir une direction bien précise, avec des objectifs à courts et moyens termes. Il ne peut pas évoluer, grandir et s’épanouir si je le laisse sans direction, sans but et sans conditions.

Me lever plus tôt.

C’est une habitude que j’avais déjà commencé il y a quelques temps, puis, à la venue de l’hiver, ma bonne résolution s’est évaporée. Je n’ai, cependant, pas oublié les bénéfices qu’il y a à se lever tôt. Quel plaisir d’avoir terminé sa journée de travail à 11h ! Le plaisir de pouvoir regarder un film à 14h sans culpabiliser car j’ai eu le temps de lire, faire mon sport et travailler dans la matinée.

Je me lève quand tout le monde dort et je profite du calme. Quand tout le monde est au travail, je prends ma pause. J’ai l’impression d’avoir des journées à rallonge et d’avoir une énergie de dingue. Beaucoup plus productive, je suis toujours surprise de regarder l’heure et d’avoir encore la journée devant moi alors que j’ai presque fini mon travail.

La meilleure heure de réveil pour moi est à 4h30 et peu importe si je dois me coucher tôt pour ça. Les longues soirées sont déjà du passé pour moi.

Améliorer ma relation avec l’argent

Il m’est arrivé plusieurs fois d’être un vrai panier percé. Je dois dire que j’achète beaucoup de choses inutiles et il est assez rare que je fasse les magasins sans rien acheter. Sauf que ce n’est pas du tout une bonne habitude. L’argent doit être respecté. L’argent est une énergie. Avoir peur de perdre de l’argent c’est entretenir une mauvaise relation avec lui. En prendre soin et ne pas trop s’y attacher c’est entretenir une bonne relation.

Alors comment améliorer ma relation à l’argent ?

Déjà, réduire ma consommation n’est pas une mauvaise chose, ne serait-ce que pour la planète. Réduire mes déchets, mieux consommer, n’acheter que ce dont j’ai besoin, sera un plus vers un monde plus respectueux de notre monde mais aussi de mon monde.

L’argent appelle l’argent, et si je le dépense à tort et à travers alors j’envoie le signe que je ne sais pas y faire attention, que je ne sais pas le garder et prendre conscience de ce qu’il est. Quelqu’un qui maîtrise son argent, qui entretient un bon rapport avec lui est plus susceptible d’attirer l’argent à lui. L’argent est une énergie. Si j’ai peur de perdre de l’argent alors j’ai peur d’être pauvre, et c’est exactement ce qu’il m’arrive. Alors que si je m’en détache, je ne le laisse pas avoir de contrôle sur moi, j’entretiens une relation positive avec lui. Les choses auxquelles on s’attache finissent par nous posséder. Il faut savoir dépenser son argent intelligemment et savoir conserver son argent. De bonnes vibrations attirent de bonnes vibrations.

Passer à l’étape supérieure niveau business en faisant appel à des coachs.

J’ai bien avancé sur moi-même et dans mes projets cette année et j’aimerai bien passer à l’étape supérieure en suivant les conseils de plusieurs coachs, dans différents domaines.

Il y a des choses que je n’ai pas creusés, des voies inexplorées et des défis que je n’ai pas osé aborder en 2018. Alors je souhaite m’ouvrir à d’autres perspectives, d’autres façon de penser, pour ensuite faire ma propre expérience.

Les personnes que l’on rencontre nous font grandir et progresser bien plus vite que si l’on essayait seule dans son coin. Il n’y a pas de mal à demander de l’aide à une personne plus expérimentée sur un sujet.

Maîtriser mes émotions.

Nous sommes des êtres humains et nous pensons à travers le prisme de nos émotions. On a beau nous inculquer la logique et la méthode, rien dans notre vie ne nous intéresse plus que les émotions.

Tout ce que l’on achète est décidé par nos émotions et non la logique. La publicité l’a bien compris. L’amour n’est pas logique. Si nous étions tous des êtres logiques, on n’utiliserait pas la nourriture ou la cigarette pour calmer nos émotions ! On ne passerait pas de mauvaises journées à cause de notre stress ou de l’opinion des autres sur nous-même.

Nos émotions nous dominent et nous maitrisent à 100 %. Il ne s’agit pas de les refouler, de les contrôler ou de devenir insensible mais juste de prendre conscience de nos émotions et de leur dire « non ce n’est pas toi qui décide ».

C’est maîtriser son envie de chocolat à 16h. C’est maîtriser sa panique face à la surcharge de travail. C’est garder son calme dans les embouteillages. C’est garder la tête froide dans des situations un peu tendues.

C’est aussi calmer ses peurs, faire taire son mental et faire ce qui doit être fait pour soi, pour les autres et pour son travail.

C’est une des choses que l’on apprend grâce au sport par exemple : la discipline et la gestion de ses émotions afin de répéter les gestes correctement et en toutes circonstances.

Si tu ne maîtrises pas ton mental alors tu ne maitrises pas ta vie.

Me protéger encore plus des voleurs de joie.

Il y a des personnes qui prennent un malin plaisir à se plaindre et à te pourrir l’existence.

Tu sais bien, la copine qui t’appelle juste pour te parler des ses problèmes. Ou ce mec que tu connais à peine et qui commence à aborder les sujets qui fâchent, et dont se délecte les médias, car il n’a rien d’autre à dire d’intéressant.

Ou bien tes proches qui te font une énième critique sur la façon dont tu gères ta vie.

Bon et bien, ceux-là, je les nomme les voleurs de joie.

Ils te volent le peu de crédit énergétique que tu as. Ils sapent ton moral en deux secondes. Ils ne peuvent supporter que tu ailles bien et que, eux, non.

Alors que l’on soit bien d’accord : partager son ressenti, faire sortir ses émotions c’est ok. Il n’y a rien de mal et bien au contraire. Faire sortir ta colère, ta frustration, ta jalousie ou que sais-je c’est ok mais, attention, pas en refilant le paquet à quelqu’un d’autres ou en essayant de rendre quelqu’un plus malheureux que toi !

Tu as le droit d’être mal lunée, d’être déprimée aujourd’hui, d’être en colère et de l’exprimer. Maintenant on en revient au point précédent : maitriser ses émotions.

J’en ai marre d’entendre les autres se plaindre juste parce qu’ils veulent de l’attention. J’en ai assez de ceux qui parlent essentiellement de choses négatives entendues à la télé.

Je fais la part des choses entre ceux qui ont une mauvaise passe et ceux qui font de leur vie une mauvaise passe (et qui bouffe aussi l’existence des autres par la même occasion).

Se protéger de la négativité c’est mon devoir, c’est ma façon de prendre soin de moi.

Et toi, c’est quoi tes bonnes résolutions pour 2019 ?