Bonjour et bienvenu sur ce podcast numéro 3, je suis Anaïs Calmettes, coach et entrepreneuse, j’aide les entrepreneuses qui n’osent pas être elles-mêmes à libérer leur potentiel pour développer leur activité.

Aujourd’hui, on va aborder dans ce podcast l’authenticité. Qu’est-ce que l’authenticité et surtout pourquoi c’est primordial de l’être dans ton activité professionnelle !

Alors je te vois te demander en quoi être authentique dans ton business va t’aider, va te permettre de réussir quand d’autres échouent ! Tu penses peut-être même être déjà authentique et pour autant ne pas arriver à vivre de ton activité.

Alors, qu’est-ce que cela signifie « être authentique » et j’ai trouvé cette définition, celle de Diane Gagnon qui me semble tout à fait juste et avec laquelle je suis d’accord.

Être authentique, ce n’est pas seulement ne pas mentir, c’est aussi oser dire « la vérité, » notre vérité.

Ce n’est pas seulement être franc envers les autres c’est aussi, et surtout, être vrai envers soi-même.

Ce n’est pas seulement oser s’affirmer une fois, c’est s’affirmer jusqu’à ce que l’autre ait compris.

C’est oser être différent des autres, dans notre opinion, nos goûts, nos valeurs, et s’aimer complètement tels que nous sommes.

C’est refuser de vivre dans la négativité des autres pour laisser s’exprimer tout ce que nous sommes et permettre à notre propre énergie positive de prendre toute la place.

C’est laisser tomber les masques pour donner la chance aux autres de nous connaître tels que nous sommes vraiment.

C’est ne plus jouer de « game » dans nos relations et être vigilent pour toujours s’exprimer à partir de notre vrai ressenti.

C’est dire et non plus se taire.

Être authentique c’est être alignée aves ses piliers, ses valeurs et ses potentiels. C’est être soi-même ! Tu le vois bien, on est sur le podcast de soyez vous, il était impensable que je ne parle d’authenticité !

Pourquoi c’est ultra important dans ton activité professionnelle d’être authentique ?

Qu’est-ce qui se passe quand tu n’es pas authentique dans ton activité ?

On va poser le décor

La société a un modèle de réussite. Un moule et si tu veux réussir selon la société faut se conformer. Tu adoptes l’état d’esprit !

Si tu rajoutes à cela le modèle, les croyances de ta famille alors tu te lances dans la vie avec un bagage qui ne t’appartient pas. Des valeurs, des croyances, un état d’esprit qui ne te correspond pas. Ta confiance en toi et ton estime personnelle dépendent alors de la société et de tes proches.

Je te prend un exemple criant de vérité : la plupart du temps, lors d’un entretien d’embauche, tu joues ton rôle, tu te vends car tu en as besoin de travail pour vivre. Attirés par le discours attractif d’une marque employeur (salaire, horaire, bureau, activités) négligeant d’approfondir la question de leurs besoins profonds, les gens viennent dans l’entreprise puis, une fois qu’ils ont fini de jouer leur rôle, une fois qu’ils se sont survendus au point de frôler le burnout, ils s’en vont.

L’entreprise connaît alors des turn-over importants.

Exemple de l’architecte devenu fleuriste.

Aujourd’hui, en tant qu’entrepreneuse, tu as décidé de vivre en accord avec tes valeurs, tes besoins, et tes aspirations.  Tu veux vivre de ton activité car c’est ce qui te fait vibrer, ce qui t’anime. Tu as décidé de vivre selon toi et toi seule.

Seulement, quand tu commences à être face à la difficulté, la peur s’installe. Et la peur te fait perdre de vue ton alignement. Tu te mets à regarder ce qui fonctionne, ce que font les autres, et tu doutes. Tu as envie que les gens lisent tes articles, regardent tes vidéos, commentent, likent. Tu veux des abonnées, tu veux que tes prospects achètent tes programmes et qu’est-ce que tu fais ?

Tu vas dans leur sens, exactement comme avant ! Tu te mets en mode « il faut que je plaise ». Je dois correspondre à…

Tu lisses ton contenu, tu fais des phrases toutes faites, surtout tu ne heurtes personne, tu essayes de rameuter le plus de personne possible ! Tu vas dans des niches où tu es sûre d’avoir des clients alors qu’en réalité ce n’est absolument pas ce que tu veux faire.

Ton site internet ressemble à celui des autres, aucune identité, aucune différence.

Tu te mets à :

  • Adopter des valeurs qui ne sont pas les tiennes. Tu fais tiennes des valeurs qui sont socialement acceptables comme par exemple « je veux aider les autres ». C’est toujours bien vu de vouloir aider les autres en premier avant soi, c’est louable.
  • Tu te conformes aux perceptions des autres. Tu t’imagines qu’être entrepreneuse c’est être ….

Et si tu ne corresponds pas à cette image alors tu te dit que tu n’es pas une vraie entrepreneuse. Tu peux avoir l’image qu’une entrepreneuse c’est quelqu’un qui pense qu’à faire de l’argent ou qu’un coach c’est forcément bienveillant, ou qu’un photographe c’est forcément faire du mariage, …  C’est ton système de croyance qui t’empêche alors de réussir !

  • Tu publies du contenu qui ne te ressemble pas et qu’est-ce qui se passe ?

Tu n’as pas envie. Tu mets de la résistance, tu sens que c’est faux. Pourquoi tu fais ça ? Parce que tu veux plaire, tu veux qu’on te remarque, tu veux des abonnés, tu veux qu’on lise tes articles, tu veux des clients ! Tu n’accordes pas de valeur à ton travail, ton estime personnelle est au niveau zéro et donc tu n’as pas confiance en toi ! Tu n’assumes pas qui tu es vraiment !

Quand tu ne suis pas tes aspirations personnelles, que tu as un système de croyances pourri et que tu ne t’accordes pas de valeur, tu ne t’affirmes pas, et la conséquence c’est que personne ne te remarque, tu es noyée dans la masse. On ne voit pas ta personnalité, on ne voit pas bien ce que tu proposes de différents, ta marque n’a pas d’impact, tu ne rayonnes pas puisque tu te caches derrière un masque. Pas d’authenticité, pas d’impact, pas de clients, pas de revenu, pas de confiance.

Quand tu n’oses pas être authentique, quand tu ne t’affirmes pas, tu finis par attirer des clients qui ne sont pas du tout fait pour toi.

Ils s’attendent à ce que tu ailles dans leur sens. Toi tu as de moins en moins envie de travailler avec eux car tu sens bien que vous n’êtes pas sur la même longueur d’onde. Cela devient compliqué, ils deviennent relous, exigeants, et le risque c’est qu’ils parlent en mal de toi. C’est normal depuis le départ, vous n’étiez pas sur la même longueur d’onde. Toi de ton côté, tu veux laisser tomber, tu te dis que tu n’es pas faite pour ça et que tu ne réussiras jamais !

C’est totalement faux ! Il te suffit simplement de parler aux personnes qui seront réellement concernés par ton contenu, tes produits.

Comment on fait ?

  • Tu affiches la couleur d’entrée de jeu !

Être la plus clivante possible. Pour cela tu dois impérativement connaître tes piliers business, ton message, tes valeurs. Forcément tu vas rentrer en opposition avec d’autres et donc te faire remarquer. Cela ne va pas plaire à tout le monde et c’est le but ! Tu ne veux pas travailler avec tout le monde. Tu veux travailler avec ton client de rêve, celui avec qui tu vas kiffer travailler, qui va te comprendre et qui viendra chercher chez toi exactement ce que tu proposes, pas autres choses. Tu affiches la couleur d’entrée de jeu ! Ton originalité c’est ton authenticité en fait. Même si tu reprends exactement les mêmes outils, les mêmes techniques, les mêmes méthodes, tu auras toujours une façon différente de le faire, une façon très personnelle.

  • Tu travailles selon tes potentiels et uniquement en fonction de cela. Certaines te diront que la vidéo, être sur Youtube est plus pertinent pour réussir.

C’est vrai que ça permet d’aller plus vite mais si ce n’est pas ton truc, que tu n’es pas à l’aise pourquoi tu te forces ? On peut réussir différemment. Pareil si tu n’aimes pas l’écrit, si tu n’es pas à l’aise, que cela ne te fait pas kiffer alors ne te force pas, trouve un autre moyen de faire passer ton message

  • Ose, ose t’ouvrir à plus, à mieux, sans te mettre de limites !Quand tu n’as plus aucune peur, tu assumes complètement qui tu es et personne même pas toi ne t’empêche de réussir !

Je vois tellement de femmes entrepreneuses se rabaisser, douter, abandonner, croire qu’elles ne sont pas à la hauteur et chercher par tous les moyens si elles valent quelque chose, un moyen de se rassurer. Elles ont peur de découvrir leurs blocages, car elles ont en tête que ceux qui réussissent sont forcément plus intelligents, plus compétents, plus motivés, plus ambitieux. Alors que pas du tout ! Ils ont juste compris qui ils étaient et ils assument. Ils suivent leur pourquoi et leur vérité jusqu’au bout des ongles. Ils sont authentiques et les gens le sentent. La confiance en soi inspirera toujours plus que la peur !