S’il y a une leçon que j’ai retenu de ma reconversion professionnelle c’est bien celle-ci :

Faire une liste de tes compétences ne t’aidera pas à savoir pour quel métier tu es fait !

Quand tu exprimes le fait que tu es perdu, ne sachant pas quoi faire, dans quoi te reconvertir, on te fait généralement cette proposition : « et si vous faisiez une liste de vos compétences ? »

Nombre de coach en reconversion professionnelle qui pullulent sur l’internet te proposent ce type de bilan, tel le saint Graal, capable de résoudre la complexité de ta vie professionnelle.

 

Faire la liste de ses compétences pour savoir quel métier choisir est-ce que ça fonctionne ?

Si je devais faire la liste entière de mes compétences professionnelles, j’en aurais pour 4 pages ! Et encore, je n’ai pas listé les compétences acquises personnellement. Ce n’est en rien pour me vanter, c’est juste un constat, et, je suis convaincu que, toi aussi, tu as une liste de compétences aussi longue que le bras ! Et c’est logique !Nous sommes des êtres humains, en constante évolution, nous apprenons, nous expérimentons, sans cesse, alors forcément, on est blindé de capacités et de connaissances !

Qu’est-ce qu’on en fait de ces compétences ? On les liste ! Mais pourquoi faire ?

 

  • « analyser ses compétences professionnelles et personnelles, aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation », comme l’indique le Code du Travail (article L 6313-10). Dit autrement, il s’agit dans un premier temps de se poser pour prendre le temps de faire le point sur sa situation professionnelle actuelle puis ensuite d’envisager le futur de manière sereine et construire. (source www.cap-cohérence.fr)

Donc, si je comprends bien, le bilan de compétence sert à faire un projet (pour le concret on repassera), et dans la limite du réalisable… Aux oubliettes les rêves, les objectifs, la petite flamme intérieure, le bilan de compétence ne sert qu’à analyser ce que tu sais faire déjà pour ensuite t’aiguiller vers un métier qui te correspondra vaguement et dont on espère te satisfera. YOUPI !

Bref, du flou, du pré-fabriqué, de l’uniformité et dans la limite du raisonnable.

On y consacre beaucoup de temps (24 heures réparties sur 2 ou 3 mois) pour au final être encore plus perdu qu’avant ! Le bilan de compétence reste un processus long, coûteux, sans certitude d’obtenir la formation voulue ou d’être épanouis dans le métier choisi. On cherche juste à vous caser quelque part et surtout à ne jamais laisser votre potentiel s’exprimer !

Faire la liste de mes compétences ne me prouve qu’une chose : je peux faire plein de métier (sauf astronaute mais, ça, ce n’est pas une nouvelle) mais je ne sais en aucun cas quel est mon potentiel et quel serait le métier adéquat en accord avec mon potentiel !

L’erreur la plus fréquente est de croire que vous allez pouvoir vous adapter, telle un acrobate, a un travail.

Par exemple, quand j’étais enseignante, je pensais que mes compétences (longue comme le bras) allaient m’être utiles. PAS DU TOUT ! Mes points forts, mon potentiel devenaient mes points faibles !Je me pensais incompétente alors que je n’étais, juste, pas à ma place. Aujourd’hui mes points forts deviennent des dons (ce n’est pas moi qui le dis ce sont mes proches).

Ce ne sont pas vos compétences qui sont importantes mais bien que vous fassiez un métier fait pour vous

Vous êtes bien plus que des compétences.  Et la vraie question à se poser, la question le plus importante que tu dois te poser, là, maintenant, tout de suite c’est :

  • concrètement qu’est-ce que tu veux ?

C’est, à mon sens, une question essentielle que ne pose jamais les coachs en reconversion professionnelle. Tu es un rat de laboratoire pour eux et il n’y a qu’à les écouter pour s’apercevoir que la moindre spécificité, le moindre potentiel qui ne rentre pas dans une case est proscrit.

  • Tu veux un métier quelconque, alimentaire, qui ressemble vaguement à ce que tu as déjà fait ?
  • Ou bien un métier pour lequel tu es fait, qui te fait vibrer, dans lequel tu exprimes ton potentiel et où tu te sens parfaitement à ta place ?

Tu veux trouver ta zone de génie, ta mission de vie, ce pourquoi tu es fait, te lever le lundi avec l’envie d’aller travailler, tu souhaites atteindre tes objectifs, être épanouis, te sentir à ta place, ne plus avancer à l’aveugle et savoir que peu importe le métier que tu fais, c’est pile poil dans tes cordes.

Le plus important pour moi et de partir de toi :

  • Tes valeurs
  • Ton potentiel
  • Ta mission de vie
  • Tes blocages
  • Tes peurs
  • Ta personnalité
  • Tes points forts
  • Tes fragilités

On ne parle plus d’influence, de diplômes, de CDI, de salaire, de formations, de faire plaisir à papa ou maman, de faire selon le regard des autres ou de l’argent dont on dispose.

Je ne cherche pas à te caser sur un poste, à être l’employé modèle, uniforme et adaptable. Je cherche à te révéler ta force.

Qui es-tu au plus profond de toi et qu’est-ce que tu veux accomplir. Qu’est-ce que tu veux que les gens retiennent de toi plus tard ? Qu’est-ce qui fait que tu es toi ? Quel potentiel as-tu entre tes mains ?

Le sais-tu ?

*

*

*

*

*

*

*

Voilà, je t’ai perdu ! Tes journées sont bien remplies, tu as d’autres choses à faire que faire une introspection, lire 36 000 bouquins de développement personnel ou lire 14 000 articles.

C’est pourquoi, je décrypte pour toi l’architecture de ton destin qui te permettra, par la suite, d’avoir ce fameux GPS qui t’aidera à prendre conscience de ta valeur et qui te permettra de trouver ta place dans ce monde !

Pour en savoir plus sur le programme de vie et les missions de vie  : je veux trouver ma voie

Chaleureusement,

Anaïs C.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *